Accueil > Alimentation de bébé > Les 7 bonnes raisons de laisser bébé manger tout seul

Les 7 bonnes raisons de laisser bébé manger tout seul

vendredi 25 janvier 2013, par Marie-Sophie

Sans que vous vous en rendiez compte, le temps a passé et votre bébé a déjà 1 an. Désormais, il veut faire un tas de choses. A peine commence t-il à marcher qu’il se met à vouloir manger tout seul !

1 Il en a assez du "mouliné"
De 6 à 12 mois, bébé aime les choses lisses. Il est fan des purées, des bouillies et autres compotes. Après 1 an, son goût évolue, il a envie de se servir de ses toutes nouvelles dents et apprécie de manger des petits morceaux qu’il peut picorer. S’il renverse sans arrêt son assiette, donnez-lui directement les morceaux sur la table ou sur le plateau de sa chaise haute. N’exigez pas de lui qu’il soit un enfant impeccable du matin au soir. Si vous nettoyez bien la table ou le plateau et que vous lui lavez les mains juste avant et juste après les repas, ainsi que la figure, vous n’avez rien à craindre des microbes.

2 Il aime imiter et faire comme les grands.
Entre 6 et 10 mois, bébé comprend que sa mère et lui sont deux êtres différents. A partir de 1 an il a besoin de prendre son indépendance. C’est la période où il veut faire des tas de choses tout seul et se manifeste bruyamment si vous le laissez dans son parc ou lorsqu’il n’arrive pas à attraper quelque chose qui l’attire. Il est donc normal qu’il ait envie de manger comme ses parents, le même menu et avec eux. Alors essayez de dîner avec lui de temps en temps chacun installé à sa place autour de la table, chacun avec son assiette. Pour lui c’est un plaisir de vous imiter, d’apprendre en vous voyant faire.

3 C’est en passant par cette étape qu’il se tiendra bien à table
A 1 an, bébé apprécie d’attraper lui-même des morceaux avec ses doits. Il doit passer par cette étape avant de manger correctement.

4 Cela l’aide à développer son habileté
Il faut du temps pour devenir habile avec les couverts. Vers 15-18 mois bébé commence souvent par retourner la cuillere avant qu’elle ne soit arrivée à destination. Soyez patients et compréhensifs. Quant à la fourchette, ne vous en préoccupez pas avant 2 ans, sauf s’il la réclame et surveillez-le lorsqu’il l’utilise.Pour lui faciliter la vie, privilégiez les aliments gros et relativement durs (morceaux de pomes de terre à l’eau à chair ferme).

5 Il fait l’expérience de sensations inconnues
Il teste, il palpe, bref, il découvre les textures : le dur, le mou, ce qui s’émiette sous ses petits doigts, ce qui fond sur sa langue, ce qui se mâche. Il apprend aussi les notions de chaud et de froid, de peu et de beaucoup, de bon et de mauvais, les couleurs, les combinaisons de goût (acide, amer, sucré, salé ... ).
6Il peut gérer son appétit en fonction de ses besoins
Lorsque votre enfant mange tout seul, il contrôle lui-même sa faim. C’est le meilleur moyen d’éviter tout risque de conflit ou de problème alimentaire. Vous maîtrisez ce que vous lui donnez et lui fait ce qu’il veut avec ce qu’il a. Si votre enfant réclame plus de nourriture lorsqu’il a fini son assiette, resservez-lui des légumes ou des fruits à volonté. En revanche, lorsqu’il ne mange pas, c’est qu’il n’a pas ou plus faim. D’une manière générale, plus vous insistez moins il mange. Essayez donc d’éviter tout rapport de force en ne mettant pas d’enjeu sur son appétit.

7 Il découvre le plaisir de manger et le goût
En donnant à bébé le temps de manger, vous lui inculquez la notion de plaisir gustatif. Laissez-le goûter à tout, y compris aux fromages forts . Et en lui faisant le même menu que le vôtre, c’est toute la famille qui bénéficie d’une alimentation saine et d’un temps de repas détendu et agréable.