Accueil > Jeux de bébé > Les jeux de bébé

Les jeux de bébé

vendredi 25 janvier 2013, par Marie-Sophie

Le jeu, pour moi, est mon activité principale. Et chaque fois que j’exerce mes nouvelles facultés, j’en tire un immense plaisir et c’est pour cela qu’on parle de jeu. Chaque progrès m’enchante, me ravit et me donne le désir d’aller encore plus loin.

Par les jeux que tu me proposes ou que j’invente, j’enrichis également ma perception du monde. Tous mes sens sont en éveil. Chaque objet a des caractéristiques que toi tu connais bien mais que je découvre : forme, taille, couleur, aspect, résistance, sonorité, odeur, goût, poids, température ...

S’il n’y a pas d’âge pour jouer, le jeu n’a pas d’âge !

Ne supprime pas autour de moi tous les objets sous prétexte que tu seras plus tranquille. Laisse-moi, lorsque c’est raisonnabe, utiliser les objets que je découvre dans tes placards et qui sont autant d’éléments pour comprendre l’univers. A mon âge, ce n’est pas tant la ressemblance qui fait la qualité d’un jouet, au contraire. Plus un jouet est sophistiqué et limité dans ses usages, moins il m’intéresse.

Il n’y a rien de plus sérieux que le jeu !
En jouant, j’améliore mon équilibre :

Quand tu m’ouvres les bras pour que je me précipite vers toi, c’est un jeu mais c’est aussi courir dans une direction déterminée.

Poursuivre le chat, c’est un jeu, mais c’est aussi coordonner les mouvements de la marche, apprendre à tomber moins souvent.

Pousser ma poussette, c’est un jeu, mais c’est aussi renforcer la musculature de mes jambes et de mes bras.

En jouant, je développe mon imagination :
Si tu m’observes, tu verras qu’un simple cube peut avoir en quelques minutes 5 à 6 fonctions. Offre-moi donc des formes simples, mon imagination fera le reste.

En jouant, j’exprime ce que je ressens :
Lorsque que je te lance indéfiniment le même jouet, tu te demandes quel plaisir je peux prendre à refaire 20 fois de suite ce même geste : sache qu’il est très important pour moi de voir que l’objet m’est rendu chaque fois et que loin des yeux il existe encore quelque part pour qu’on me le rapporte.
Entre 1 et 2 ans, mon activité normale est de courir et de jouer. Ce qui frappe le plus les adultes, c’est que je suis justement débordant d’énergie. Mais il m’arrive aussi de rechercher quelques instants pour jouer seul calmement, pour essayer d’accomlir seul une tâche. Ce temps d’activité calme et solitaire va être de plus en plus long à mesure que je vais grandir.

En jouant, j’organise mes premiers "contacts" avec d’autres enfants
Si tu m’observes lorsque je suis avec des enfants de mon âge, tu remarqueras que la plupart des échanges que j’ai avec eux sont des prises de contact plutôt "tumultueuses". En arrachant un jouet des mains du copain, je cherche à staisfaire ma convoitise qui est abosulment normale à mon âge : le plus beau jouet c’est toujours celui de l’autre.

Bref, le jeu favorise l’épanouissement total de ma personnalité !