Accueil > Bébé : entourage et éducation > Oeuvres sociales

Oeuvres sociales

lundi 28 janvier 2013, par Marie-Sophie

But et diversité des oeuvres
De plus en plus la société s’organise pour donner à la mère les conseils, l’appui et parfois le secours dont elle a besoin.
Des Gouttes de Lait, des Dispensaires d’Hygiène Infantile, des Crèches et des Pouponnières se fondent de tous côtés. La Mutualité Maternelle groupe les jeunes mamans pour une entraide féconde en résultats. Moyennant une petite cotisation et grâce aux dons qui ne manquent pas d’affluer, les plus pauvres familles auront le berceau, la layette, nécessaires à l’enfant attendu qui, dès son arrivée, sera entouré de soins. La Consultation de nourrissons est un examen périodique des enfant, fait gratuitement par un médecin et une infirmière qui mettent leur expérience au service des jeunes mamans et suivent l’enfant dans son développement.

Consultation des nourrissons
Tout enfant inscrit à la Consultation est pourvu d’une fiche sur laquelle on note à date fixe son poids, sa taille, son régime. A chaque examen, le médecin palpe la fontanelle qui doit être largement ouverte et bien tendue. Il s’assure que le ventre est souple et sans gonflement. Il examine les langes souillés apportés par la maman.
L’examen porte aussi sur l’état général de l’enfant, sur le fonctionnement du nez et des poumons, sur la marche de la dentition, le développement du système osseux et le bon équilibre des nerfs. Un bébé bien portant est généralement gai ; son teint frais, son regard vif, sa peau lisse, ses chairs fermes font honneur à sa maman.

Il n’y a pas de règle fixe pour élever un enfant, d’où la nécessité absolue d’une surveillance exercée par une personne compétente dans le but, non seulement de contrôler le développement du bébé, mais encore de dépister tout arrêt de nutrition, toute déviation du tissu osseux, toute invasion microbienne ou parasitaire qui serait une menace pour sa santé.

Protection de l’enfance
Législation
Toute personne plaçant un enfant, moyennant salaire, en nourrice, en sevrage ou en garde, même chez des personnes de sa famille, est tenue d’en faire la déclaration à la mairie.
Toute personne qui veut prendre un enfant chez elle, moyennant salaire, doit se munir préalablement :

  • d’un certificat du maire de sa commune,
  • d’un certificat médical,
  • d’un carnet spécial délivré par le maire, contenant toutes les indications relatives à l’enfant et destiné à recevoir les observations des commissions locales chargées de l’inspection des nourrisson.