Accueil > Bébé : entourage et éducation > Le rôle du papa

Le rôle du papa

vendredi 25 janvier 2013, par Marie-Sophie

Il n’y a rien de plus attendrissant qu’un papa, grand et costaud,
qui essaie de faire sourire son petit bébé !

Un rôle primordial dès le premier âge.
Les enfants s’identifient fortement aux adultes qui vivent avec eux : la présence du père est aussi capitale que celle de la mère.

Être père
La grossesse et l’accouchement peuvent constituer des temps forts, des moments privilégiés pour l’éveil de la paternité.

Devenir père, c’est une décision à la fois toute personnelle et conjointe que l’on doit prendre normalement en toute sérénité à un moment précis,

C’est d’abord être un homme, agir en homme. On n’a pas toujours les mots qu’il faut pour parler de la fonction de père. Mais une chose est sûre : quand un homme pouponne, il le fait à sa façon, au masculin. Et c’est parfait ainsi.
Les pères aussi sont des êtres sensibles. Ils peuvent établir des relations avec les enfants aussi naturellement que les mères.

Pour les hommes, la grossesse représente une occasion idéale pour apprivoiser le nouveau rôle de père. S’ils s’en donnent la peine, la grossesse peut être l’une des périodes de communication les plus intenses, les plus gratifiantes de toute leur vie !
La paternité n’a rien d’une notion abstraite : C’est par des gestes très concrets qu’elle se vit et s’exprimeau quotidien : le bain de bébé, les soins, les veilles, les petits mots, les horaires chamboulés …

Pour les femmes, c’est extrêmement précieux de pouvoir partager ces moments clés et elles sont les premières à applaudir.

Quelques fois, les choses ne se déroulent pas de la même façon pour tous les hommes durant la grossesse de leur conjointe. Deux scénarios sont possibles :

Certains s’éloignent psychologiquement et même physiquement de leur partenaire. Ils travaillent plus, sortent plus, se dispersent davantage…Parce que, peut-être, ils trouvent difficile de se retrouver en concurrence avec ce petit bout de chou qui prend déjà beaucoup de place.

La plupart, par contre, se rapprochent de leur conjointe. Ils participent activement à ce nouveau projet qui prend forme. Pour eux, il ne s’agit pas d’une menace à leur amour mais, au contraire, d’une valeur ajoutée qui présage d’un nouvel élan amoureux.

Congés de paternité

Depuis le 1er janvier 2002, les nouveaux papas bénéficient d’un congé paternité . Il s’agit de onze jours à prendre de façon consécutive, et qu’on peut cumuler avec les trois jours habituellement accordés au salarié pour la naissance de l’enfant, mais aussi avec des vacances ou des RTT. Dans le cas des naissances multiples, la durée du congé passe à 18 jours. Durant cette période, le contrat de travail est suspendu, le nouveau père reçoit des indemnités journalières de la Sécurité Sociale. Mais pas de panique : le congé paternité peut être pris jusqu’à quatre mois après la naissance, et reporté dans les cas d’hospitalisation du nouveau-né.